Choisir un avocat fiscaliste spécialisé en cession

Tous les avocats spécialisés référencés
Notre algorithme identifie les conseils les plus pertinents pour votre entreprise.
Essayer avec Picard Surgelés

Le rôle d’un avocat spécialisé en fiscalité transactionnelle et patrimoniale

L'avocat fiscaliste évalue l'impact fiscal d'une opération et propose des stratégies compatibles avec les objectifs professionnels et patrimoniaux poursuivis par le cédant. Il produit à cet égard un mémorandum fiscal.

La plupart des cabinets d'avocats spécialisés en fusion-acquisition intègrent également une spécialité fiscale permettant de traiter des enjeux spécifiques aux contextes transactionnels (fiscalité patrimoniale, fiscalité liée aux LBO ou encore la fiscalité des management packages).

Honoraires des avocats spécialisés en fiscalité de cession d'entreprise

Honoraires au forfait ou au temps passé
Enjeu à 5M€
Enjeu à 50M€
20k€ à 80k€
50k€ à 200k€

Les honoraires d'avocat fiscaliste font le plus souvent l'objet d'une convention d'honoraires au forfait pour le memorandum d'information.

Son coût varie suivant la complexité de la situation personnelle, professionnelle et patrimoniale du dirigeant, et suivant l'expérience de l'avocat mandaté.

#1

L’expérience de l’avocat fiscal est sa compétence clé

Vous devez prioriser les avocats spécialisés dans les questions de fiscalité transactionnelle et patrimoniale, en capacité de vous présenter les opérations similaires à la votre qu’ils ont accompagné sur les 3 dernières années. N’hésitez pas à les challenger sur le sujet ainsi que leur équipe.

L’expérience vous assurera que l’avocat spécialisé en fiscalité de cession sera en mesure de réagir rapidement et avec intelligence à tout type de situation qui se présentera, et à ne pas vous exposer à des risques inutiles. C’est d’autant plus capital qu’une opération de cession est souvent celle d’une vie.

#2

La réputation du fiscaliste est toujours à considérer

Avant d'embaucher un avocat fiscaliste, demandez conseil à votre réseau, à votre barreau local, et à tout tiers de confiance. Appelez les anciens clients des avocats fiscalistes que vous avez retenu pour leur demander quelle a été leur expérience avec chacun des conseils : ont-ils été en mesure de faire aboutir une belle opération ? Sont-ils réactifs ? Ont-ils été force de proposition ? Quels ont été leurs défauts et leurs qualité tout au long du processus ?

En cas de doute, n’hésitez pas à solliciter les équipes d’infocession : nous disposons des retours de plus de 180 cédants sur leurs opérations, et de leur avis sur les conseils qui les ont accompagnés.

#3

L’entente avec l’avocat spécialisé en fiscalité est capitale

Le fiscaliste spécialisé en cession et en patrimoine est le conseil à qui vous confierez tous les détails sur votre entreprise et votre situation personnelle. Afin de pouvoir travailler efficacement, il aura besoin de connaitre votre situation personnelle, jusqu’aux questions conjugales, de santé, ainsi que vos projets d’avenir.

Il est essentiel de bien vous entendre avec et de faire confiance à votre fiscaliste pour qu’il puisse accompagner votre processus de cession de manière optimale, en vous préservant du stress que ces opérations engendrent systématiquement.