Identifier un fonds de venture-capital

Tous les fonds français référencés
Notre algorithme identifie les fonds les plus pertinents pour votre entreprise.
Essayer avec Picard Surgelés

Le rôle d’un fonds de venture-capital

  • Financier : Investir dans la reprise d'une entreprise, en tant qu'actionnaire majoritaire ou minoritaire aux côtés d'une équipe de direction opérationnelle.
  • Stratégique : Se positionner en partenaire de la croissance, en apportant notamment au management des moyens pour réaliser ses projets.
  • Humain : Mettre à profit son réseau d'experts

Les typologies de fonds d'investissement

Venture Capital ou Capital innovation
Capital développement
Capital transmission
Capital retournement
#1

Lancer son produit grâce à un fonds de Venture Capital: le seed

Le seed ou capital d'amorçage est la première étape de levée de fonds d'une entreprise auprès d'acteurs tiers (business angels, fonds de venture capital...). En général, l'entreprise dispose alors d'un début de produit dont la viabilité sur le marché n'est pas garantie, et a besoin de liquidités pour amorcer sa commercialisation.

Les fonds de Venture Capital répondent à ce besoin par des investissements de 100k€ à 200k€ en moyenne, pouvant monter jusque 700k€ pour les plus grosses opérations. C’est le cas par exemple des fonds Partech, Alven ou encore Isaie.

Le Venture Capital est particulièrement présent et demandé dans les domaines de pointe : startup fintech, biotech, intelligence artificielle, développement durable et solidaire, énergies renouvelables...

#2

Financer la scalabilité de son business model par le Venture Capital : La série A

La série A répond aux besoins des entreprises qui ont prouvé la viabilité de leur business model. Les retours sur leur produits et/ou services sont positifs et leur permet de dégager entre 1 et 2 millions d'€ de chiffre d'affaires.

Leur besoin à ce stade est de financer la scalabilité de leur business model, c'est à dire d'investir pour développer leur commercialisation en volume en France et voire à l'étranger. Les fonds de Venture Capital y répondent par des tickets de 800k€ à 3M€.

On retrouve aussi sur ce segment certains Family Offices et des fonds corporate (fonds dédiés appartenant à des grands groupes). Cependant, les Family Offices ne bénéficient pas toujours de la plateforme de soutien, de l'expérience et du réseau dont disposent les fonds de Venture Capital. Du côté des fonds corporate, ils peuvent avoir une approche plus stratégique que purement financière et chercher à terme à racheter l'entreprise : il est essentiel de définir avec eux leurs aspirations et le cas échéant de fixer les conditions de rachat.

#3

Accélérer son développement grâce au Venture Capital : La série B

Le financement de série B convient aux entreprises qui sont prêtes à passer à l'étape supérieure de leur développement. Ce sont des entreprises qui génèrent des revenus stables et réalisent des bénéfices. Elles affichent des valorisations fortes souvent supérieures à la dizaine de millions d'euros.

Les capitaux levés peuvent être utilisés de diverses manières : pour renforcer les équipes de vente, le marketing, l'acquisition de talents, le développement de nouvelles technologies... ou engager des opérations de croissance externe en France et à l'étranger.

Les fonds Eurazeo, Idinvest ou encore Partech interviennent en série B en France.

#4

Confirmer sa position de leader avec le Venture Capital : La série C

La série C est généralement le dernier "round" de financement du Venture Capital. À proprement parler, les entreprises qui visent à obtenir un financement de série C ne sont plus des startups. Ce sont généralement des entreprises établies et prospères en phase terminale de développement, avec des revenus et des bénéfices solides. Leurs produits ou services de base génèrent une forte demande sur le marché, et attirent une clientèle importante.

Les entreprises recherchent un financement de série C pour poursuivre leur expansion afin de renforcer leur succès actuel. Les liquidités générées par cette levée de fonds sont le plus souvent utilisées pour pénétrer de nouveaux marchés, pour acquérir d'autres sociétés ou pour financer la R&D.

A ce stade, les fonds de Venture Capital voient pointer la concurrence des banques d'investissement et hedge funds, expliquée par les risques moindres auxquels sont exposés les investisseurs.