S’informer pour céder son entreprise
Portail N°1 d’aide à la cession d’entreprise
Recevoir le guide

Quels investisseurs pour accompagner une transmission familiale ?

Par Infocession, le 02 août 2019

Quels sont les acteurs qui accompagnent les transmissions familiales ? Quelle est la position des fonds d'investissement ? Quelle est la position des family offices ? Quelle est la position des industriels ?

La dette pour financer ce type de transmission peut être très importante, et il est possible selon la capacité de l’entreprise à générer de la trésorerie que cette dernière ne puisse supporter un endettement trop fort. Il est alors nécessaire d’identifier un partenaire financier prêt à co-investir au capital de l’entreprise avec le repreneur.

Les fonds de Private-Equity

Il existe en France plus de 300 fonds de private-equity investissant en majoritaire ou en minoritaire aux cotés de managers de l’entreprise. Les fonds d’investissement se positionnent parfois sur des opérations de capital-transmission, si l’entreprise est bien implantée, dans un secteur en croissance, avec une génération de trésorerie considérée comme étant suffisante. Leur horizon d’investissement, au terme duquel ces fonds cèdent l’intégralité de leurs participations, est généralement de quatre à cinq ans compte tenu de leurs engagements envers leurs investisseurs.

Outre la durée de l’investissement, certains fonds sont plus impliqués dans le suivi de la gestion que d’autres.

  • Certains fonds challengent plus le management sur leurs choix stratégiques et de gestion / sur la stratégie afin de compenser un manque d’expérience potentiel du repreneur.
  • Certains sont plus effacés et se tiennent en retrait des décisions de gestion. Une absence d’immixtion dans la stratégie de l’entreprise peut relever d’une liberté jugée essentielle par le repreneur. Lorsque certains fonds demandent des reportings fréquents (exigés par leurs prêteurs, les banques), d’autres se montrent plus distants.
  • Chaque formule a ses avantages puisque le fait de challenger le management peut le mener à remettre en question des stratégies, bénéficier de capital humain supplémentaire (les fonds ont souvent des réseaux denses de conseils experts et dirigeants) dans l’élaboration des décisions stratégiques… Le repreneur doit alors déterminer s’il recherche un apport en capital humain en plus d’un apport en capital.
Caractéristiques
  • Indépendance de l’entreprise, continuant à évoluer avec la même organisation.
  • Capacité du fonds à accompagner et financer des opérations de croissance externe suivant la stratégie établie.
  • Capacité à challenger le management, suivant la typologie de l’investisseur (« laisser-faire » vs. « Accompagnement »).
  • Manque de visibilité sur l’évolution de l’actionnariat.
Recevez le guide de
transmission d'entreprise
Demander le guide

Les family offices

A l’inverse des fonds de private-equity, les family offices peuvent avoir des horizons d’investissement à plus long terme. Le choix du partenaire financier dépendra donc des attentes du repreneur, et des caractéristiques de l’entreprise.

Caractéristiques
  • Accompagnement de plus long terme de l'entreprise
  • Indépendance de l’entreprise, continuant à évoluer avec la même organisation
  • Capacité du fonds à accompagner et financer des opérations de croissance externe suivant la stratégie établie
  • Capacité à challenger le management, suivant la typologie de l’investisseur (« laisser-faire » vs. « Accompagnement »)

Les industriels

Caractéristiques
  • Valorisation supérieure de la cible en cas de fortes synergies
  • Capacité à challenger le management
  • Perte d’autonomie de la société
  • Divulgation d’informations confidentielles et de secrets d’affaires à l’industriel

Articles en relation